Decembre 2021

OPERA PANIQUE

VENDREDI 3 DECEMBRE 2021 A 20h30

VENDREDI 10 DECEMBRE 2021 A 20h30

 

 

Une hôtesse de l’air vous accueille : « Nous allons traverser une tempête » Sept comédiens et comédiennes vous embarquent dans l’Aventure « Opéra Panique ». Destination : le pays surréaliste de Jodorowsky.  En une vingtaine de saynètes, vous êtes renvoyés à l’absurdité de nos vies, vouloir une chose et ne pas la vouloir, nourrir des sentiments contraires, être sourd au monde de la Raison, mais d’une surdité pas si fermée, tant les personnages que nous sommes s’entendent dans leur folie. Ou encore tourner en rond comme ces hommes et ces femmes, nommés A, B, C, D, E, F, G, à la recherche de leur salut. Trouver un coupable, se poser en s’opposant, se confronter à son image… Ce sont ces petits actes quotidiens qui sont moqués avec tendresse et férocité.

L’actualité des thèmes, et la passion sans borne pour l’œuvre et la personnalité d’Alejandro Jodorowsky de notre metteure en scène ont convaincu chacun de nous de rencontrer cet auteur magique, décalé, dont les créations provocantes, burlesques et toujours poétiques nous enchantent… Quant à la musique, nous la devons à Marc Pech, un jeune compositeur.

En provoquant le spectateur, en l’interpellant, avec un humour à la hache, où le grotesque côtoie la poésie, l’émotion la dérision, les larmes le rire, « Opéra Panique » nous offre une matière vivante, virevoltante et singulière, dans laquelle l’Humain, avec ses failles, ses clichés, ses préjugés, ses contradictions et ses fulgurances, est essentiel.

 Jouer cette humanité désorientée devient jubilatoire.

 Présenté par la Compagnie à Fleur de Mots. Une mise en scène de Monique MARTY.

Tarif : 8 € et 5 € (Licencié FNCTA- RSA-enfant de moins de 12 ans) 

AU CENTRE CULTUREL DES MINIMES
(Métro Ligne B – Station Minimes C. Nougaro)

Réservations au 06.40.73.63.09 ou en appelant le centre culturel au 05.61.22.51.77

___________________________________________________________________________________________________________________________________________

LE PREMIER

Les mercredi 8 et 15 décembre à 20h30

« Le Premier », d’Israël Horovitz

 Cinq personnes font la queue, une seule première place, tous les coups sont permis. Avant tout une belle performance d’acteurs ! Cette pièce, féroce et débridée, possède l’alchimie des textes universels où chacun peut se voir comme dans un miroir, tout de suite et sans fard.

 

Avec une œuvre riche de plus d’une cinquantaine de titres, Israël Horovitz est le dramaturge américain le plus joué en France. Il perpétue de façon très heureuse la tradition du théâtre de l’absurde, en lui ajoutant une touche de réalisme à l’américaine avec un humour féroce et incisif. 

 

Une création 2020 de la Compagnie La Réplique, mise en scène par Giselle Grange, avec : Murièle Modely, Jean-Michel Corvi, Bernard Meyer, Armand Reydet, Christophe Villain  

 

 

Les mercredi 8 et 15 décembre à 20h30 – Durée 1h20

Réservations auprès de la compagnie au 06 07 90 67 57 ou par mail : cie.emotion@gmail.com en ligne sur le site https://www.billetreduc.com/256572/evt.htm

Tarif Normal: 12€ – Tarif réduit: 10€ (scolaires, étudiants, demandeurs d’emplois, membres FNCTA)

CENTRE CULTUREL DES MINIMES
Place au marché aux cochons
31200 TOULOUSE

Accès métro Nougaro

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

LE ROI VICTOR

Dimanche 19 Décembre 2021 à 16h

Les vagues passent mais la famille royale est insubmersible. Elle s’apprête à refaire surface, 14 mois après, à l’endroit même où l’avait surprise le premier couvre-feu !

Il y a dans Le Roi Victor une drôlerie opiniâtre et un comique impavide proprement stupéfiants qui évoquent autant Labiche et Feydeau que Jarry et Beckett, dont Calaferte assume crânement l’héritage en écrivain de la bêtise qu’il sait admirablement être, et ce n’est pas le plus facile.

Pas une ligne qui ne soit écrite pour provoquer le rire, au risque de ne pas faire rire tout le monde, car Calaferte n’a pas le rire consensuel. Le Roi Victor narre les désastreux effets d’une ascension trop rapide qui conduit une modeste famille de petits bourgeois jusqu’au sommet de l’Etat, tels des Perrichon étourdis par l’ivresse des cimes – au point de se déchirer pour une bribe de pouvoir comme les bourgeois petits qu’ils ne cesseront d’être. A la lumière des récentes révélations sur certains occupants des palais de la République, on se dit que Calaferte avait vu juste et qu’il faut plus que jamais prendre les grands humoristes au sérieux.

Gildas Bourdet

« Une femme sans envergure, des enfants indifférents, un père pensionné », et pourtant Victor a trouvé là-dedans la force de comploter suffisamment pour devenir le Roi de tout un peuple ! Le F4 de banlieue se mue en palais, mais un palais, si on n’y fait pas attention, « ça a tôt fait de devenir un nid de guêpes »… Après « La Police » de Sławomir Mrożek, le Théâtre du Soupe Tard aborde le deuxième volet d’un cycle de politique-fiction caustique avec « Le Roi Victor », une comédie déjantée de Louis Calaferte qui nous conte la chronique d’une prise de pouvoir pas comme les autres. Quoi que …

 

Cette représentation se fera dans le respect des règles sanitaires qui seront alors en vigueur.

Tarif : Participation libre mais nécessaire …

Au Centre Culturel des Minimes – 6 rue du Caillou Gris – 31200 TOULOUSE

 

La salle est chaleureuse mais le nombre de places est limité. La réservation est donc fortement recommandée auprès de Philippe par message vocal, texto ou appel au 06 52 14 27 91

ou par mail : theatredusoupetard@gmail.com

____________________________________________________________________________________________________________________________________________